BOIVIN Edmond Louis

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 5 février 1884 à Écollemont (Marne), abattu le 6 septembre 1944 à Soudé-Notre-Dame (Soudé, Marne) ; cultivateur ; victime civile.

Edmond Boivin était le fils d’Auguste Alfred Boivin et de Marie Célestine Cappé, vignerons. Il avait épousé Léontine Louise Hémard et exerçait la profession de cultivateur à Soudé-Notre-Dame (Soudé, Marne).

Le 6 septembre 1944, il a été atteint d’une balle dans la tête tirée par un soldat allemand battant en retraite. Transporté mourant vers l’hôpital de Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne), il est décédé à midi au lieu-dit la Drouillerie à Sarry avant d’atteindre Châlons-sur-Marne où son décès a été enregistré à l’état civil.
Il est inhumé à Soudé.

Edmond Boivin a été reconnu « Mort pour la France ».

Son nom est inscrit sur le monument aux mort de Soudé-Sainte-Croix et sur la plaque apposée sur le mur de l’église désacralisée de Soudé-Notre-Dame.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237836, notice BOIVIN Edmond Louis par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 2 février 2021, dernière modification le 11 février 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

SOURCES : Arch. Dép. Marne, M 4774, Victimes de la guerre 1939-1945, Recensement des personnes tuées par les Allemands ; Autres Victimes . – Mémorial GenWeb. – État civil, Écollemont (acte de naissance) ; Soudé (tanscription de l’acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément