FAURE Prosper, Roger, Raymond

Par Eric Panthou

Né le 18 février au Puy, aujourd’hui Le-Puy-en-Velay (Haute-Loire), mort au combat le 7 juin 1944 à Saint-Jean-Lachalm (Haute-Loire) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI), membre du Groupe Lafayette.

Fils de Prosper François et de Marie Céline dite Sylvie Avouac, Prosper Faure était célibataire, domicilié au Puy-en-Velay. Il rejoignit la résistance à une date qu’on ignore, intégrant la formation Lafayette en Haute-Loire.
Il faisait partie d’un groupe cantonné au hameau de Rossignol, commune de Saint-Jean-Lachalm, attaqué la nuit du 6 au 7 juin 1944 par les troupes allemandes. Il fut tué le 7 juin à 7 heures, touchés mortellement par des tirs de mortiers. Les Allemands trouvèrent son corps dans la ferme de monsieur Bonneval et en représailles, après y avoir trouvé aussi des munitions et du ravitaillement, ils brulèrent celle-ci avec le corps du FFI à l’intérieur. 4 résistants furent tués au cours de ces combats.
Le groupe Lafayette récupéra ses blessés et se réfugia sur Saugues.

L’unité responsable de ces morts était un bataillon du 19ème Régiment de Police.

Il a été reconnu Mort pour la France, homologué RIF.

Son nom figure sur une stèle au Puy et à Saint-Jean-Lachalm.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237838, notice FAURE Prosper, Roger, Raymond par Eric Panthou, version mise en ligne le 30 janvier 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 218052, dossier Prosper Faure (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 182554, dossiers Prosper Faure (nc). — SHD Vincennes : 13 P 64 1 : état des morts, disparus, fusillés, internés et déportés. Groupe Lafayette. — Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 67 : crimes de guerre à Saint-Jean-Lachalm. — Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément