DIOUF Adouma

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 05-07-1914 à Tiao Tiao (Sénégal), mort en action le 16 novembre 1944 à Gémonval (Doubs) ; résistant du régiment de Bourgogne et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Adouma Diouf était originaire du Sénégal, né comme ci-dessus sur Mdh et geneanet, prénommé Adiouma et né le 25 août 1914 à Thiates dans le dossier du DSHD Vincennes.
Il entra dans la Résistance au maquis Surcouf (Côte-d’Or) et s’engagea après la Libération de Dijon au 1er régiment FFI de Bourgogne, créée le 1er octobre 1944 et placé sous les ordres du commandant René Alizon. Il fut affecté à la 3e compagnie du 1er bataillon. Le régiment monta sur le Doubs et fut engagé dans les Vosges et l’Alsace.
Le 16 novembre 1944, la 3e compagnie quitta Geney (Doubs) à sept heures et s’avança dans la montagne. L’objectif était le Signal de Gémonval qui commandait l’accès à deux vallées. Les Allemands bien retranchés empêchèrent les chars français d’avancer. Deux compagnies de tirailleurs furent lancées à l’assaut et ce fut le tour de la 3e compagnie vers 17 heures. Le Signal fut enlevé mais la compagnie déplora neuf tués dont Adouma Diouf. Selon Gilles Hennequin, il fut tué à Gémonval mais mort à Onans (Doubs) des suites de blessures selon le MdH. Il est mort aussi à Onans à Onans selon geneanet qui se réfère aux renseignements de MdH. La réalité est qu’il fut sans doute grièvement ou mortellement blessé et conduit à l’hôpital de campagne à Onans, où il décéda le soir même.
Il obtint la mention « Mort pour la France » (Mdh) et fut homologué comme soldat de 2e classe des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il n’a pas été trouvé de monument où figure son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237848, notice DIOUF Adouma par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 31 janvier 2021, dernière modification le 3 février 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossiers du SHD GR 16 P 186271 et AC 21 P 120791 (non consultés).— Gilles Hennequin Le régiment de Bourgogne, page 82, auto édition, Dijon, 2006.— Musée de la résistance 1940-1944 BRASSARD DU RÉGIMENT FFI BOURGOGNE.— Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément