VALLIORGUES Pascal, François alias Calou dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 1er avril 1904 au Puy, aujourd’hui Le Puy-en-Velay (Haute-Loire), blessé au cours d’une action résistante le 7 juin 1944 à Saint-Jean-Lachalm (Haute-Loire) à 7 heures puis mort à l’hôpital du Puy-en-Velay le lendemain le 8 juin 1944 ; charpentier ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI), membre du Groupe Lafayette.

Fils d’Étienne Régis, courtier en grain, et d’Élisabeth Valette, ménagère, Pascal Valliorgues épousa Françoise Perre le 17 juin 1926 au Puy. Il était charpentier et habitait 8 rue Chamarlenc au Puy. Il rejoignit la résistance à une date qu’on ignore.
Il faisait partie des 80 membres du groupe Lafayette cantonnés au hameau de Rossignol, commune de Saint-jean-Lachalm, attaqués la nuit du 6 au 7 juin 1944 par les troupes allemandes. Il a été blessé gravement lors de ces combats aux cours desquels 4 résistants furent tués. Il est mort des suites de ses blessures le lendemain à 16h30 à l’hôpital Émile-Roux au Puy.
L’unité responsable de ces morts était un bataillon du 19ème Régiment de Police.

Il a été reconnu Mort pour la France, homologué FFI et déporté-interné de la Résistance (DIR).

Son nom figure sur une stèle à Saint-Jean-Lachalm, orthographié Valhorgues, et une sur stèle au Puy.

Adolphe Chanut, Jacques Helfont, Simon Helfont Alfred Levkoviez furent arrêtés en se rendant au cantonnement de Rossignol et fusillés à Orcines (Puy-de-Dôme) le 13 juillet 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237910, notice VALLIORGUES Pascal, François alias Calou dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 1er février 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 160523, dossiers Pascal Valliorgues (nc). — SHD Vincennes : 13 P 64 1 : état des morts, disparus, fusillés, internés et déportés. Groupe Lafayette. — SHD Vincennes, GR 16 P 583807, dossier résistant de Pascal Valliorgues (nc). — Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 67 : crimes de guerre à Saint-Jean-Lachalm. — Mémorialgenweb. — État-civil Le Puy (en ligne).

Version imprimable Signaler un complément