CORNET Sosthènes, Julien

Par Jean-Jacques Doré

Né le 20 septembre 1894 à Amiens (Somme), mort le 5 avril 1956 à Saint-Saens (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; domestique agricole puis cheminot ; secrétaire du syndicat CGT des Cheminots d’Aumale (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) réseau Nord en 1923.

Fils d’un teinturier, pupille de l’Assistance publique de la Somme, Sosthènes Cornet fut mobilisé dans l’artillerie le 16 décembre 1914. Blessé le 6 septembre 1918, il fut rendu à la vie civile le 6 août 1919 et entra aux chemins de fer du réseau Nord le 31 mars 1921 à la gare d’Hornoy-le-Bourg (Somme).

Nommé à la gare d’Aumale en 1922, il rejoignit le syndicat CGT des Cheminots au moment où 35 de ses militants avaient fait sécession pour rejoindre la CGTU le 2 août 1922. Élu secrétaire de l’organisation confédérée le 18 février 1923, il était assisté de Jules Guérard (secrétaire adjoint), de Léon Mercier (trésorier) et Fernand Boulanger (trésorier adjoint). Jean Delahaye lui succéda en février 1924 mais il prit en charge la trésorerie du syndicat des Cheminots qui comptait alors une centaine d’adhérents en 1924, 1925 et 1928.

Cette même année, il fut promu assistant du chef de gare de Péronne (Somme) puis en 1929 chef de gare à Saint-Saens.

Sosthènes Cornet aurait poursuivi sa carrière dans la région parisienne mais mourut à Saint-Saens le 5 avril 1956.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237933, notice CORNET Sosthènes, Julien par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 3 février 2021, dernière modification le 3 février 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. de l’UD CGT liasse 1925-1930. — Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936. — Direction des affaires sociales de la préfecture, dossiers non versés aux archives. — Arch. Dép. Somme État civil, registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément