CAZY Marcel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 16 mars 1898 à Auboué (Meurthe-et-Moselle), massacré le 1er septembre 1944 à Serrouville (Meurthe-et-Moselle) ; cheminot ; victime civile.

Marcel Cazy était le fils de Nicolas Auguste, préposé des douanes et de Marie Hélène Thierry, sans profession. Il se maria le 9 avril 1921 à Pontoise (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) avec Louise Eugénie Le Seigneur.
Il était entré à la Compagnie de chemin de fer du Nord le 8 novembre 1920 comme manœuvre à l’essai aux ateliers d’Ermont (Seine-et-Oise). Il fut commissionné en 2021. Il fut affecté à Moulin-Neuf (Dordogne) en juin 1925 puis Ermont en avril 1926 et au dépôt d’Audain-le-Romain (Meurthe-et-Moselle) en juin 1927. Le 1er mars 1930, il devint aiguilleur puis laveur de chaudières et enfin conducteur en octobre 1941.
Il fut tué le 1er septembre 1944 à Serrouville (Meurthe-et-Moselle). Les circonstances de sa mort sont mal connues. Selon l’acte de décès, il fut blessé par des mitrailleuses allemandes et achevé à coups de revolver par un officier allemand près de son domicile, à Serrouville.
Son nom figure sur la plaque commémorative en gare, à Audun-le-Romain (Meurthe-et-Moselle).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238030, notice CAZY Marcel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 4 février 2021, dernière modification le 4 février 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Véronique Desormeaux et Hervé Barthélemy dans Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF Paris, 2017 page 342.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément