BOUDIN André. Pseudonyme : André Sarty

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 11 mars 1911 à Tours (Indre-et-Loire), mort le 25 janvier 2000 à Tours (Indre-et-Loire), imprimeur, syndicaliste (CGT), communiste, résistant.

Fils naturel de Marie Baptistine Figureau, domestique, André Boudin fut légitimé par le mariage de sa mère et de César Boudin le 5 janvier 1916 à Saint-Avertin (Indre-et-Loire). Il était imprimeur et syndiqué depuis 1933.

Il était communiste. Il avait adhéré aux jeunesses communistes en 1933. Il avait fondé une section des « pionniers rouges » à Tours.

Budin entra dans la résistance en juillet 1940. Il fabriquait des papillons et les distribuait avec les tracts reçus de Paris dans les quartiers Colbert et Blanqui à st Pierre des corps. Fin 1940, il reproduisit pour la résistance communiste des documents tapés avec des stencils. En mai-juin 1941, il adhéra au FN. Il continua son travail de propagandiste (il imprimait des tracts avec une presse à pédales) mais fit aussi du renseignement.

Après la drôle de guerre, Boudin s’était retrouvé au chômage et prit un emploi chez un ferrailleur.Fin 1941, il trouva un emploi dans l’industrie forestière dans la région. Il revint en 1942 à Tours et travailla dans une fabrique d’articles ménagers.

Boudin fut arrêté le 1er mai 1942 à Tours pour distribution de tracts, qu’il avait imprimé la veille. Incarcéré à Tours, il fut remis aux autorités allemandes. Il fut torturé. Il fut condamné par le tribunal militaire allemand le 14 mai 1942. En janvier 1943, il fut incarcéré à Angers puis envoyé à Compiègne. Il fut déporté à Sachsenhausen, Schönebeck, Halberstadt et Langenstein. Il fut libéré le 13 avril 1945 à Langenstein par l’armée américaine et rentra en France le 21 mai 1945

Il s’était marié le 3 avril 1938 à Tours avec Berthe Marcelle Diard, dont il divorça en juillet 1963. Il se remaria le 2 avril 1973 à Tours avec Lucile Renée Lefebvre. Il était père de deux enfants

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238090, notice BOUDIN André. Pseudonyme : André Sarty par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 6 février 2021, dernière modification le 6 mars 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : SHD GR 16 P 77835. – Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale. Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 255-256. — État civil en ligne cote 6NUM8/261/385, vue 136.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément