DOMMAIN Jean, Louis, Georges

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 26 janvier à La Rochefoucauld (Charente), exécuté le 26 juin 1944 à Toulouse (Haute-Garonne) ; cheminot ; résistant des Forces françaises combattantes (FFC).

Jean Dommain était marié et père d’un enfant. Il entra au chemin de fer et devint aide-contrôleur technique à la Surveillance générale à Toulouse-Matabiau. Il participa à la Campagne de France en 1940 et fut fait prisonnier. Il s’évada en 1942 et regagna ses foyers puis il entra dans la Résistance au sein du réseau Hunter. Le 26 juin 1944, il obtint des renseignements sur la composition d’un train de chars Tiger arrêté en gare de Toulouse. Il fut repéré par un soldat allemand qui prévint son officier et il fut immédiatement arrêté en compagnie de son camarade d’équipe Jean Gaubiac. Ils furent ensuite conduits au poste de police allemand, à l’extrémité du quai. Il était malheureusement en possession de documents compromettants dont il n’avait pas pu se débarrasser. Il décida de tromper la surveillance de ses gardiens et sauta par la fenêtre. Un officier tira alors sur lui plusieurs coups de revolver alors qu’il tentait de s’enfuir. Laissé sans soins, il mourut une demi-heure plus tard.
Il reçut une citation qui disait : "Merveilleux exemple de courage et d’abnégation. Officier d’une classe et d’une bravoure parfaite dont l’ardent patriotisme avait fait dans le réseau une figure rayonnante".
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur son acte de décès et fut fait chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume en 1945.
Il obtint également à titre posthume la Médaille de la Résistance avec rosette par décret du 24/04/1946 et publication au JO le 17/05/1946.
Son nom figure sur le monument commémoratif des Chemins de Fer du Midi et de la SNCF, à Toulouse-Matabiau (Haute-Garonne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238151, notice DOMMAIN Jean, Louis, Georges par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 9 février 2021, dernière modification le 9 février 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossiers SHD Vincennes GR 16 P 188743 et Caen AC 21 P 122834 (non consultés).— Hervé Barthélemy et Henri Dropsy dans Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF Paris, 2017 pages 523.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément