DECLERCQ Jean, Auguste

Par Pierre-Henri Zaidman

Journalier, domicilié 17, rue Feutrier (Paris, XVIIIe arr.) ; communard, tué au combat.

Declercq s’engagea dans la 8e compagnie du 61e bataillon de la Garde nationale pendant le Siège de Paris ; il fut élu sergent dans la 2e compagnie de marche après le 18 mars 1871, grièvement blessé par un éclat d’obus au pont d’Asnières le 10 avril, il mourut dans la soirée dans l’ambulance du bataillon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238217, notice DECLERCQ Jean, Auguste par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 10 février 2021, dernière modification le 10 février 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min Guerre, Ly 56. — Arch Paris D2R4 74.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément