SILBERBACH Gustav

Par Jacques Fitan

Fusillé après condamnation le 14 août 1944 à Saint-Paul-les-Dax (Landes) ; jeune Tchèque, déserteur de l’armée allemande ; résistant.

Gustav Silberbach, jeune Tchèque déserteur de l’armée allemande, avait rejoint le maquis de Lussagnet, commandé par le capitaine Claverie du Corps franc Pommiès. Ce maquis s’était replié dans une clairière du bois de Bascaules sur la commune de Toujouse à la limite des Landes, dans le Gers.
Le 6 août 1944, à l’aube, Gustav Silberbach fut blessé lors de l’attaque du maquis par un détachement allemand. Pierre Farines capturé également puis leurs compagnons Jean Labastie et Henri Thiébaud arrêtés peu après à l’hôtel Lafontan ont été fusillés le jour même vers 11h dans la clairière du bois de Bascaules.
Gustav Silberbach a été jugé à Dax, condamné à mort, il a été fusillé à Saint-Paul-les-Dax le 14 août 1944.

Son nom figure sur le parcours de mémoire inauguré à Toujouse le 6 août 2016.



Toujouse (Gers) : 6 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238228, notice SILBERBACH Gustav par Jacques Fitan, version mise en ligne le 10 février 2021, dernière modification le 11 février 2021.

Par Jacques Fitan

SOURCES : Arch. Dép. Gers. — CD-rom AERI La Résistance dans les Landes, 2008. — Note Annie Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément