TRAVETTO François, Paul, Marius

Par Jean-Marie Guillon

Né le 20 janvier 1892 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; ajusteur ; communiste de La Ciotat (Bouches-du-Rhône).

Ajusteur aux Chantiers navals de La Ciotat, considéré comme un « bon ouvrier » (enquête du 12 novembre 1940), il figurait sur la liste des salariés des chantiers « qui, au cours des dernières années, ont eu une attitude nettement communiste ». Il aurait été le trésorier de la cellule d’entreprise, mais le commissaire de police indiquait en 1942 que son attitude ne donnait lieu à aucune remarque depuis la dissolution du PC. Son dossier de Résistance indique qu’il appartenait au réseau local du Special Operations Executive (SOE), probablement le réseau Monk.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238359, notice TRAVETTO François, Paul, Marius par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 14 février 2021, dernière modification le 14 février 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 76 W 68. — Site internet Mémoire des hommes, Vincennes, GR 16 P 576989 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément