ROBIC Jean, Henry

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 8 juin 1825 à Hennebont (Morbihan) ; menuisier ; domicilié 11, rue Ravignan (Paris, XVIIIe arr.) ; communard.

Fils d’un maçon, marié à une culottière, Robic avait deux enfants. Il s’engagea après le 18 mars 1871 dans la 11e compagnie du 61e bataillon fédéré. Il fut blessé à la lèvre inférieure au pont d’Asnières le 10 avril et hospitalisé à l’ambulance du bataillon. Le rapport de son capitaine indique : « s’est distingué au feu toujours en avant ».
Il mourut à Paris (XVIIIe arr.) le 21 juillet 1874.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238621, notice ROBIC Jean, Henry par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 20 février 2021, dernière modification le 20 février 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, Ly 56. — Arch. Paris, V4E 4924 (1631).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément