CARCY Gabriel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 mars 1918 à Balma (Haute-Garonne), exécuté sommairement le 11 juin 1944 à Cazères-sur-Garonne (Haute-Garonne) ; cheminot ; résistante des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Gabriel Carcy entra à la SNCF le 1er septembre 1941 comme cantonnier à Toulouse (Haute-Garonne). Il était célibataire et domicilié 78 chemin Croix-Daurade, à Toulouse. Il entra dans la Résistance et devint agent de liaison en juin 1943 au maquis de Cazères. Le 10 juin 1944, il fut arrêté par la Sipo-SD à Cazères-sur-Garonne. Il fut exécuté le lendemain et son corps fut retrouvé sur place le 12 juin 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 7 juillet 1949.
Son nom figure sur le monument commémoratif des victimes de la barbarie Hitlérienne, à Cazères.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238641, notice CARCY Gabriel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 20 février 2021, dernière modification le 20 février 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossier SHD GR 16 P 106104 et AC 21 P 38235 (non consultés).— Hervé Barthélemy et Clément Gosselin dans Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF Paris, 2017 pages 323.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément