AUSSARESSES Giles, ou Gilles

Par Jean-Luc Marquer

Né le 21 septembre 1910 à Grisolles (Tarn-et-Garonne) ; disparu après le 4 août 1944 à Grenoble (Isère) ; sans profession connue ; résistant homologué adjudant des Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (D.I.R.).

Giles Aussaresses était le fils d’Arnaud, Marius, cultivateur à Grisolles (Tarn-et-Garonne) et de Magdeleine Lenfant, son épouse.
Il épousa Émilienne Douanne à Toulouse (Haute-Garonne) le 2 juillet 1932.
Ils habitaient 12 chemin Lapujade à Toulouse.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors.
Il était adjudant de la compagnie Fayard (Bourdeaux) cantonnée dans la forêt de Lente au sud du Massif, qui devint le 14e B.C.A. reconstitué.
Il fut fait prisonnier par les Allemands début août 1944.
Un jugement déclaratif de décès du tribunal civil de Toulouse du 2 janvier 1948 stipule qu’il doit être considéré comme étant mort après le 4 août 1944, probablement à Grenoble (Isère).
Giles Aussaresses obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, adjudant des Forces françaises de l’Intérieur, et interné résistant (D.I.R.).
Son nom figure sur le monument aux morts des quartiers Saint-Michel, Busca et Port-Garaud, 33 allées Jules Guesde à Toulouse.


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238750, notice AUSSARESSES Giles, ou Gilles par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 23 février 2021, dernière modification le 26 février 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 23718 (à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 10764 et GR 16 P 23718 (à consulter) — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — http://museedelaresistanceenligne.org/media7668-Carte-du-parcours-de-dispersion-de-la-Compagnie-Bourdeaux-i-Fayard-i — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément