FÉRÊT Jacques, Camille, Louis

Par Pierre Couderc

Né le 27 mai 1930 à Billy-sur-Aisne (Aisne), mort le 7 février 2008 à Montluçon (Allier) ; ajusteur-tourneur ; militant jociste et syndicaliste FO de l’Allier, membre du bureau de l’UD-FO ; membre de l’Action catholique ouvrière (ACO) ; président du conseil d’administration de la Caisse d’allocations familiales.

Fils de Moïse Férêt, ouvrier dans un dépôt d’essence à Soissons puis, à partir de 1952, à Montluçon, syndicaliste, et de Christiane Bringand, « ménagère », Jacques Férêt adhéra à la JOC dès 1945. Après ses études primaires, il suivit un enseignement professionnel et passa deux CAP (ajusteur et tourneur), ce qui lui permit d’entrer en 1952 à la SAGEM où il effectua toute se carrière, finissant technicien d’atelier.

Jacques Férêt adhéra au syndicat FO en 1952 au retour du service militaire. Il était parallèlement membre de l’ACO. Il se maria en mars 1954 à Venizel (Aisne) avec Marie-Louise Pertuisot.

De 1969 à 1978, Jacques Férêt fut délégué du personnel et, de 1966 à 1980, suppléant au comité d’entreprise. De 1980 à 1987, il fut délégué syndical dans son entreprise, puis délégué syndical au comité central pour le groupe SAGEM.

Trésorier de l’UD-FO de 1967 à 1987, Jacques Férêt représenta Force ouvrière au conseil d’administration de la Caisse d’allocations familiales de 1979 à 1996 et devint président de la CAF en 1991. Ces fonctions expliquent sa présence à quelques congrès confédéraux et à des congrès de la Fédération FO de la Métallurgie.

En dépit de la position très minoritaire de FO à Montluçon (hors fonction publique), Jacques Férêt sut gagner la confiance de bien des militants ouvriers CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article23877, notice FÉRÊT Jacques, Camille, Louis par Pierre Couderc, version mise en ligne le 10 décembre 2008, dernière modification le 10 décembre 2008.

Par Pierre Couderc

SOURCES : Notes de Pierre Couderc. — État civild e Billy-sur-Aisne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément