INARD-GODARD Félicien, Auguste

Par Jean-Luc Marquer

Né le 14 août 1899 à Iseron (aujourd’hui Izeron, Isère), massacré le 8 août 1944 à Iseron ; meunier ; victime civile

Félicien, Auguste Inard-Godard était le fils de Félicien et de Marie, Angélique Roux, son épouse.
Son incorporation fut ajournée par deux fois , en 1918 et 1920, pour faiblesse du cœur et c’est le 11 avril 1921 qu’il rejoignit le 148e Régiment d’Infanterie en garnison à Mulhouse (Haut-Rhin), qu’il quitta le 4 mars 1922.
Rappelé à l’activité le 28 août 1939, il fut affecté au Bataillon de l’Air N°108, basé à Marignane (Bouches-du-Rhône), puis au B.A. N°125 basé à Istres (Bouches-du-Rhône).
Le bataillon se replia en Afrique du Nord et débarqua à Oran (Algérie) le 6 juin 1940.
Félicien Inard-Godard fut démobilisé le 1er août 1940 et renvoyé dans ses foyers.
Il était meunier et vivait maritalement avec Marie Sac au lieu-dit "Les Godards" à Iseron (aujourd’hui Izeron, Isère) où était érigé le moulin à eau.
Le 8 août 1944, des Allemands et des miliciens qui les suspectaient d’aider les résistants incendièrent le moulin et la maison d’habitation. C’est dans cette dernière que l’on trouva les corps carbonisés de Félicien Inard-Godard et de Marie Sac le 11 août 1944, probablement brûlés vifs.
Ils furent enterrés au cimetière communal d’Izeron.
Leurs noms figurent sur une plaque apposée sur les ruines de la maison incendiée, et sur le monument aux morts d’Izeron.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238804, notice INARD-GODARD Félicien, Auguste par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 23 février 2021, dernière modification le 23 février 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Mémorial GenWeb — Arch. Dép. Isère, RMM, 11NUM/1R1605_01 p. 88 — https://www.bivouak.net/photos/photo-14381-plaque-commerative-sport-2.htmlhttp://museedelaresistanceenligne.org/media4431--Monument-de-Bourg-de-PA#album-tab — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément