GRENIER Paul

Par Bernard Reviriego

Né le 19 janvier 1924 à Saint-Front-d’Alemps (Dordogne), mort en action le 4 mars 1944 à Sainte-Marie-de-Chignac (Dordogne) ; employé aux Ponts-et-Chaussées ; résistant FTPF détachement Gardette-Roche

Notice en préparation.
Tué par des Allemands, sans doute en présence de Géorgiens et de miliciens ou de PPF.
Le détachement Gardette-Roche était placé sous l’autorité du lieutenant-colonel FFI FTPF Roger Ranoux, alias Hercule.
Statut d’interné résistant, carte n° 120626563, attribué le 19 avril 1968

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article238819, notice GRENIER Paul par Bernard Reviriego, version mise en ligne le 24 février 2021, dernière modification le 24 février 2021.

Par Bernard Reviriego

SOURCES : SHD, 16 P 2669988 (non vu), 21 P 619308. — Arch. dép. Dordogne, 1 W 1838. Rapport de gendarmerie. — Arch. dép. Dordogne, 1573 W 6, Note des Renseignements généraux du 27 décembre 1944. Crimes de guerre commis en Dordogne par les troupes allemandes et leurs auxiliaires. — Arch. dép. Dordogne, 1 W 1802. — Martial Faucon, Anacr, Francs Tireurs et partisans français en Dordogne, Ed. Maugein, 1990, p. 412-415. — Anacr Dordogne, De 1939-1940 à 1945 en Dordogne. La Résistance. La lutte contre le nazisme et le régime de Vichy. Récits, témoignages et documents, Imprimerie Moderne, 1996, p. 230-231.

Version imprimable Signaler un complément