MURATET Raymonde

Par André Balent

Femme de chambre à Ax-les-Thermes (Ariège), victime civile des combats de la Libération de Foix (Ariège), le 19 août 1944

Raymonde Muratet était âgée de vingt-quatre ans et était femme de chambre à Ax-les-Thermes, dans la haute vallée de l’Ariège. Le 19 août, elle arriva à Foix pendant les combats de la libération de la ville dans un train qui venait de sa ville de résidence et transportait des soldats allemands. Ce train était conduit par Apollon Puech. Gravement blessée, elle fut transportée à l’hôpital de Foix, esplanade de la Villote. Elle y mourut à 23 heures. Son décès fut déclaré à l’état civil par Benoît Authier, directeur de l’hôpital-hospice de Foix. Il ne put indiquer à l’officier de l’état civil sa date et son lieu de naissance. Claude Delpla (op. cit., p. 200) signale son décès sans indiquer son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239001, notice MURATET Raymonde par André Balent, version mise en ligne le 28 février 2021, dernière modification le 28 février 2021.

Par André Balent

SOURCES : Arch. dép. Ariège, 4 E 4304, état civil de Foix, acte de décès de Raymonde Muratet. — Claude Delpla, La libération de l’Ariège, Toulouse, Le Pas d’oiseau, 2019, 514 p. [p. 200]

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément