ONGARO Jean-Baptiste, Dominico

Par Eric Panthou

Né le 22 novembre 1920 à Gandino (Italie), mort au combat le 11 juin 1944 à Clavières (Cantal) ; agent SNCF puis ouvrier du bâtiment ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Né dans la province de Bergmae (Italie), Jean-Baptiste Ongaro travaillait avant guerre comme homme d’équipe au Service de l’Exploitation SNCF à Blainville-sur-l’Eau (Meurte-et-Moselle). Il fut invité à se présenter à l’office de placement allemand le 14 décembre 1942 et partit travailler en Allemagne le lendemain pour Berlin. Il s’évada ensuite de la DRB. Requis du STO il se réfugia en Auvergne où il habitait Saint-Étienne-Cantalès en 1944. Il était l’un des nombreux ouvriers travaillant sur le chantier de construction du barrage de Saint-Étienne-Cantalès, par ailleurs un lieu de recrutement pour la Résistance locale. Il rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore, intégrant la 26ème Compagnie qui rassemblait les hommes recrutés dans ce secteur. La Compagnie s’installa à Fridefont, le secteur du Mont-Mouchet étant saturé par l’arrivée massive de milliers d’hommes suite à l’ordre lancé par le colonel Gaspard le 20 mai 1944.

Il fut tué lors des combats de Clavières des 10 et 11 juin 1944.

Il a été reconnu « Mort pour la France » mention apposée sur son acte de décès en février 1947.

Son nom figure sur le monument commémoratif du 11 juin 1944 à Clavières, sur une plaque commémorative de l’usine hydroélectrique à Saint-Étienne-Cantalès, sur une plaque commémorative de la SNCF à Damelevières (Meurthe-et-Moselle) et sur les monuments aux Morts de Saint-Étienne-Cantalès et Blainville-sur-l’Eau..
Il ne figure pas sur le registre des décès de Clavières et n’a pas de dossier de résistant à Vincennes.

Deux autres jeunes originaires de Blainville-sur-l’Eau s’étaient réfugiés dans la Cantal et sont morts dans le cadre des combats du Mont-Mouchet : Marco Serboli et Émile Chaxel

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239005, notice ONGARO Jean-Baptiste, Dominico par Eric Panthou, version mise en ligne le 28 février 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : La 26e Compagnie. Laroquebrou - Clavières, édition établie par Jean Favier, éditions de l’Association du Musée de la Résistance d’Anterrieux, 2010 p. 10. — Notice sans auteur dans le Mémorial des Cheminots victimes de la répression 1940-1945, Perrin/SNCF, Paris, 2017.— AVCC Caen, AC 21 P 123269, dossier Jean-Baptiste Ongaro (nc). — Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément