RAZZENTI Marius, Fortuné

Par Jean-Marie Guillon

Né le 4 mai 1911 à Marseille (Bouches-du-Rhône), tué le 22 août 1944 à La Bégude-de-Mazenc (Drôme) ; maçon ; Jeunesse communiste ; Franc-tireur et partisan (FTP).

Maçon à Marseille, militant communiste, Marius Razzenti rejoignit un maquis FTP. Peut-être s’agissait-il du maquis Morvan qui stationnait au sud des Hautes-Alpes et qui intégra le bataillon FTP Sud-Drôme aux approches de la Libération. Il se trouvait dans la région de Nyons (Drôme) lors des combats de la Libération alors que les troupes allemandes refluaient dans la vallée du Rhône, harcelées par les résistants et talonnées par la colonne américaine du colonel Butler. La Bégude-de-Mazenc fut l’objet de plusieurs accrochages autour des 22-23 août. C’est dans ce contexte que fut tué au quartier Lequin, le 22, Marius Razzenti alors qu’il revenait de mission sur une moto prise aux Allemands.
Il aurait été homologué comme lieutenant FTPF. Son nom fut donné à une rue du 8e arrondissement de Marseille le 23 juillet 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239051, notice RAZZENTI Marius, Fortuné par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 1er mars 2021, dernière modification le 3 mars 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Adrien Blès, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Marseille, Éditions Jeanne Laffitte, 2002, p. 380. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors - Drôme Isère, Lyon, 1969, p. 336.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément