LOEUILLET Jean

Par André Balent

Né le 9 octobre 1919 à Lavelanet (Ariège), mort le 18 août 1944 à Carla-de-Roquefort (Ariège) à la suite d’une bavure : affrontement armé entre deux groupes de résistants de même tendance politique ; membre des Milices patriotiques à Lavelanet

Jean Loeuillet [écrit « OEuillet » par Claude Delpla, op. cit., 2019, p. 193] était le fils d’Alphonse, Paul Loeuillet, plâtrier à Lavelanet et de Marie, Françoise Gabarrou (âgée de vingt-neuf ans en 1919).
La veille de la Libération de Pamiers, il périt dans une bavure absurde entres maquisards des FTPF et membres des Milices patriotiques de Lavelanet (Ariège). Claude Delpla parle d’« affaire de Rappy ». Rappy est un hameau de la commune d’Ilhat, dans le massif du Plantaurel au croisement des deux routes départementales, la RD 1, vers Roquefort-des-Cascades et la RE 10 vers Carla-de-Roquefort. De fait, l’affrontement mortifère se produisit au lieu-dit la Forge, certes près de Rappy, mais sur le territoire de Carla.
Les Milices patriotiques laissèrent un blessé sur le terrain, Jean Oeuillet, qui mourut à 23 h 30 à l’hôpital de Lavelanet. Pour leur part, les FTPF eurent deux morts, Jules Blandinières et Louis Boulbès, grièvement blessé qui mourut le 6 octobre 1944, des suites de ses blessures, à l’hôpital de Lavelanet. Les FTPF revendiquèrent Jean Loeuillet et éditèrent une photographie à son effigie, comme pour tous les FTPF de l’Ariège exécutés ou morts en action de combat jusqu’à la Libération du département.
I y a un dossier à son nom au Service historique de la défense à Vincennes (cote GR 16 P 374813, non consultée). Son nom figure sur le monument aux morts de Lavelanet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239125, notice LOEUILLET Jean par André Balent, version mise en ligne le 4 mars 2021, dernière modification le 13 avril 2021.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Ariège, 4 E 5342, état civil de Lavelanet, acte de naissance de Jean Loeuillet. — Claude Delpla, La Libération de l’Ariège, Toulouse, Le Pas d’Oiseau, 2019, 514 p. [p. 193]. — Sites MemorialGenWeb et Mémoire des hommes consultés le 4 mars 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément