CONSTANT Henri

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 16 avril 1924 à Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne), mort au combat le 7 septembre 1944 à Luzy (Nièvre) ; étudiant ; fusilier marin.

À Luzy
À Luzy
SOURCE : Amicale des fusilliers marins

Henri Constant était le fils de Louis Constant, professeur d’éducation physique, et de Madeleine Pignet. Célibataire, il était étudiant au début de l’Occupation.

Il s’engagea au sein des Fusiliers marins et servit comme matelot secrétaire dans une unité affectée au quartier général de l’Amirauté au ministère de la Marine à Vichy. Cette unité devenue la Compagnie de Marche de la Marine du Centre, sous les ordres du lieutenant de vaisseau Georges Fontaine, rejoignit la Division légère d’Auvergne créée après la libération de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le 27 août 1944 sous le commandement du colonel Roger Fayard [pseudonyme dans la Résistance : Mortier], membre de l’ORA et chef des FFI d’Auvergne.

Le 7 septembre 1944 vers dix-huit heures, au lieu-dit Le Carrage sur le territoire de la commune de Luzy (Nièvre), eut lieu un violent accrochage entre quatre-vingt fusiliers marins et les derniers convois allemands battant en retraite sur la route de Nevers. Henri Constant fut l’un des dix fusiliers-marins tués au combat.
Il est inhumé dans le cimetière de l’Ouest de Châlons-en-Champagne.

Henri Constant a été reconnu « Mort pour la France ».

Dans la Nièvre, le nom d’Henri Constant est inscrit sur la plaque apposée à Luzy « À la mémoire des dix fusiliers marins tombés au Carrage le 17 septembre 1944. Morts pour la France ».
À Châlons-en-Champagne dans la Marne, il figure sur le monument aux morts et sur le palmarès affiché en salle des professeurs du lycée Bayen où il a été élève.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239169, notice CONSTANT Henri par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 6 mars 2021, dernière modification le 7 mars 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

À Luzy
À Luzy
SOURCE : Amicale des fusilliers marins
Sur le monument aux morts</br> de Châlons-en-Champagne
Sur le monument aux morts
de Châlons-en-Champagne
Dans la salle des professeurs </br>du lycée Pierre Bayen</br> à Châlons-en-Champagne
Dans la salle des professeurs
du lycée Pierre Bayen
à Châlons-en-Champagne
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

Sources : SHD, Vincennes, CC8 62 C 2742. – " Luzy enfin libérée le vendredi 8 septembre 1944 au soir ", Le Journal du Centre, 10 septembre 2014. – Site de l’Amicale des fusilliers marins (photo). – Site internet du Mémorial national des marins morts pour la France. – État civil, Châlons-en-Champagne (acte de naissance en attente) ; Luzy (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément