PAULIARD Philippe

Par Vincent Audren

Né le 29 novembre 1881 à Chéronnac (Haute – Vienne)  ; cheminot  ; militant communiste de Chinon (Indre-et-Loire).

Philippe Pauliard participa au congrès de Tours et à la création de la section communiste de la ville de Chinon (Indre-et-Loire) avec sa seconde épouse. Il avait épousé en premières noces Marguerite Élise Guinaudie et en secondes noces Gabrielle Tessier à Chinon le 15 novembre 1923 avec qui il eut deux enfants.
Employé aux chemins de fer, il résida à Bessé, à proximité de la gare de Chinon.
Arrêté en 1939 à la suite de l’application du décret du gouvernement Daladier, il fut libéré en 1940. Il fut de nouveau arrêté et interné du 30 juin 1941 au 6 septembre 1941 au camp de la Morellerie à Avrillé-les-Ponceaux (Indre-et- Loire), du 6 au 8 septembre 1941 à la prison de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et au camp de Nexon (Haute-Vienne) du 8 décembre 1941 au 8 novembre 1943.
À son retour à Chinon, il participa aux combats de la Libération et à la réorganisation de la section du parti communiste. Il fit partie en tant qu’adjoint au Maire de la délégation spéciale provisoire nommée le 27 septembre 1944. La délibération entérinant la création de cette délégation le mentionna comme déporté. Si son nom n’apparaît pas parmi les membres des commissions municipales, son nom figure parfois comme président de la commission chargée de la voirie. Sa fonction d’adjoint s’acheva avec l’élection d’une nouvelle municipalité les 29 avril et 13 mai 1945.
Philippe Pauliard mourut à Chinon le 21 janvier 1954 à la Croix de Pierre, précisément dans les environs de la gare. À sa disparition, le communiste Jacques Druet proposa que la section de Chinon dénomme une cellule « Philippe Pauliard », ce qui fut fait. Cette cellule fut divisée en deux quand le coteau de cette commune, loti, se peupla. La section Philippe Pauliard regroupa les adhérents du centre-ville et la nouvelle cellule du coteau porta le nom de Germaine Renard, du nom d’une résistante décédée en déportation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239273, notice PAULIARD Philippe par Vincent Audren, version mise en ligne le 10 mars 2021, dernière modification le 10 mars 2021.

Par Vincent Audren

SOURCES : Archives départementales d’Indre-et-Loire, 260 J 73, état civil de la commune de Chinon, archives municipales de Chinon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément