KUNTZ Marcel, Charles, Alfred

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 10 mai 1920 à Vincennes (Seine ; Val-de-Marne), abattu le 18 juillet 1944 à Saint-Jacut-du-Méné (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor) ; tailleur d’habits ; résistant FTPF - FFI.

Fils d’Alfred, Henri Kuntz, journalier et de Marie, Ange, Victorine Forgeoux, demeurant 27 rue de l’Eglise à Vincennes.
Engagé volontaire en 1938, il fut démobilisé en 1940 à Montluçon.
Marcel Kuntz fut adopté par la nation le 26 novembre 1932. Il épousa Emilie Colleu le 24 mai 1941 à Montluçon (Allier), le couple eut 3 enfants.
Replié avec sa famille à Saint-Jacut-du-Méné, il y exerçait la profession de tailleur d’habits. Il intégra le maquis du Boquen.
Le 18 juillet 1944, son corps sans vie fut retrouvé dans un fossé bordant la route entre Collinée et Langourla (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor) à La Jaunette dans la Forêt de Boquen, sur la commune de Saint-Jacut-du-Méné, il fut abattu dans des conditions non éclaircies. Il portait un impact de coup de feu à la tête.
Marcel Kuntz avait 24 ans, il fut inhumé au cimetière de Saint-Jacut-du-Méné.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239294, notice KUNTZ Marcel, Charles, Alfred par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 12 mars 2021, dernière modification le 13 mars 2021.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W236, fonds Boulbain 165J2. – Archives de l’ANACR. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 10 (2004) et n° 11 (2005).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément