ROCHETTE Stéphane, Louis, Auguste

Par Michel Aguettaz

Né le 24 février 1912 à Paris (XVIe), abattu par des soldats allemands, le 24 août 1944, à Argentine (Savoie) ; industriel ; victime civile

Stéphane Rochette était le fils de Louis Rochette, docteur en médecine (46 ans), et de son épouse Aline Aimée Bernardine Tancrède (37 ans), sans profession, domiciliés à Paris (XVI e arr.). Il se maria dans son arrondissement en décembre 1937 avec Georgette, Albertine Faivre. Industriel, il était domicilié à Paris, 22 rue du Général Foy (VIII e arr.).
Propriétaire du Château d’Argentine, il fut abattu vers 17 heures le 24 août 1944 au hameau du château lors d’une opération de répression sauvage menée par une trentaine d’hommes de la Wehrmacht. Jean Picton ouvrier agricole de la ferme de Joseph Guillermand et son fils René Guillermand furent exécutés en même temps que lui.
Une plaque commémorative portant le nom des quatre victimes a été apposée sur un des piliers à l’entrée du château d’Argentine.
Il a été déclaré Mort pour la France. Son nom est gravé sur le monument aux morts d’Argentine.

(Voir notice évènement Argentine 24 août 1944).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239353, notice ROCHETTE Stéphane, Louis, Auguste par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 16 mars 2021, dernière modification le 16 mars 2021.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 3808W 1193.— État civil d’Argentine.— État civil de Paris, 16N 107 A, vue 21/31. — Note Annie Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément