SIMON Pierre

Par Eric Panthou

Né le 17 juin 1894 à Gennetines (Allier), mort en déportation le 5 mai 1943 à Oranienbourg (Allemagne) ; chef de train à la SNCF ; résistant ; déporté.

Pierre Simon habitait rue du Pont Ginguet à Moulins (Allier). Il était chef de train à la SNCF. Il fut déporté pour faits de résistance mais on ignore s’il appartenait à une formation de la Résistance.

Il a été reconnu Mort pour la France. La mention « Mort en déportation » est apposée sur son acte de décès (JO 22 février 2003). Il figure sur la liste des "fusillés" de la ville de Moulins dressée en 1946.

Son nom figure sur les plaques commémoratives 1939-1945 des morts pour la France de la SNCF à Nevers et Moulins et sur le monument aux Morts de Moulins.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239357, notice SIMON Pierre par Eric Panthou, version mise en ligne le 16 mars 2021, dernière modification le 16 mars 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 539256, dossier victime de guerre pour Pierre Simon (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 549595, dossier résistant pour Pierre Simon (nc). — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 94 : crimes de guerre à Moulins. — Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément