VIVIER Alfred, Antonin, Victor

Par Eric Panthou

Né le 14 janvier 1921 à Youx (Puy-de-Dôme), mort au combat le 16 août 1944 à Ussel (Corrèze) ; employé des chemins de fer ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Enfant naturel de Maria Emma Vivier, 24 ans, sans profession, domiciliée en 1944 à Eygurande (Corrèze), Alfred Vivier était employé auxiliaire au chemin de fer et marié à Jacqueline Bess depuis le 24 juillet 1943 à Eygurande.
Il rejoignit la Résistance en juillet 1944 en intégrant un maquis FTP de Haute-Corrèze.
Après le massacre de 47 résistants par les Allemands le 10 août 1944 à Ussel (Corrèze), les résistants AS et FTP attaquent la garnison d’Ussel retranchée dans l’école primaire supérieure. Il faudra deux jours pour, qu’à la suite de l’incendie des combles de l’EPS, les hommes de la Wehrmacht se rendent aux assiégeurs. Pour les Résistants, six morts furent à déplorer, Paul-Jean Allègre, Pierre Bordas, Gabriel Borzeix, Henry Brugières, Adam-Joseph Kudera, Marcel André Lissac et Alfred Vivier. Onze blessés du côté AS et 16 des FTP s’ajouteront à cette liste.

Alfred Vivier fut grièvement blessé d’un rafale de mitrailleuse et il succomba à l’hôpital d’Ussel ce 16 août à 10 heures.

Il a été reconnu « Mort pour la France », apposée sur son acte de décès.

Son nom figure sur la Plaque commémorative FFI et sur la stèle commémorative des fusillés à Ussel.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239362, notice VIVIER Alfred, Antonin, Victor par Eric Panthou, version mise en ligne le 16 mars 2021, dernière modification le 25 novembre 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 598152, dossier résistant d’Alfred Vivier (nc). — AVCC Caen, dossier AC 21 P 171409 Alfred Vivier (nc). — "76 ans après, les Ussellois se souviennent de la Libération", La Montagne, édition Corrèze - Brive, mercredi 19 août 2020. — Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb. — État-civil Usset et Youx.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément