DENIAUD Alphonse, Pierre, Marie

Par Jean-Jacques Doré

Né le 30 avril 1899 à Savenay (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) ; contrôleur, receveur puis vérificateur des douanes ; secrétaire adjoint de l’Union locale CGT du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) en 1931 et 1932.

Fils d’un employé de commerce, Alphonse Deniaud, 1 m. 78, cheveux châtains, visage ovale, nez rectiligne, fut mobilisé le 22 avril 1918. Blessé puis rendu à la vie civile, il entra aux douanes du Havre le 30 mai 1922 comme contrôleur adjoint.

Nommé vérificateur en 1926, il rejoignit le syndicat des Douanes sédentaires après son adhésion à la CGT en août 1929. Trésorier de l’organisation dirigée par Le Layec, il fut élu en janvier 1931 secrétaire adjoint de l’Union locale confédérée du Havre. Le bureau comprenait, en outre, François Cluzeau (secrétaire), Louis Nédélec (2ème secrétaire adjoint), Maurice Riquet (trésorier) et André Vaillant (trésorier adjoint).

Réélu en 1932, Deniaud quitta le Havre l’année suivante lorsqu’il fut nommé vérificateur des douanes à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique). Il finira sa carrière à un poste de directeur à Paris en 1955 avant de prendre sa retraite à Nantes.

En 1932 Alphonse Deniaud habitait 9 rue de Dieppedalle au Havre et en 1938 6 rue de la Hautière à Nantes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239387, notice DENIAUD Alphonse, Pierre, Marie par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 18 mars 2021, dernière modification le 19 mars 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936, 1 MP 628 Réunions syndicales au Havre. — Arch. de l’UD CGT liasse 1930-1935. — Arch. Dép. Loire-Atlantique État civil, Registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément