DELLETTE Émile, Joseph, Georges

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 14 octobre 1921 à Wasquehal (Nord), mort en action le 11 mai 1943 à Argentine (Savoie) ; cheminot ; résistant des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) homologué FFI.

Émile Dellette était domicilié 32 cité Saint-Gobain, à Wasquehal. Il partit en mars 1943 se réfugier en Savoie où il rejoignit un maquis FTP. Le 11 mai 1943, il fut tué au combat, à Argentine, lors de l’attaque du camp par les forces de l’ordre françaises.
Il est inhumé au cimetière communal, à Chambéry (Savoie).
Il obtint la mention « Mort pour la France » apposée sur son acte de décès et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur la stèle commémorative 1939-1945 de la SNCF à l’entrée du Technicentre, à Chambéry (Savoie). Une rue de Wasquehal (Nord) porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239398, notice DELLETTE Émile, Joseph, Georges par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 mars 2021, dernière modification le 19 janvier 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossiers GR 16 P 170860 et AC 21 P 115953 (non consultés).— Notice sans auteur dans le Mémorial des Cheminots victimes de la répression 1940-1945 sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF Paris, 2017 pages 1541. — Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément