RUBIO François

Par Eric Panthou

Né le 26 février 1918 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), mort accidentellement en mission le 13 août 1944 à Decazeville (Aveyron) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Généo et d’Anna Maria Arasea, François Rubio épousa Isabelle Gomez.
En 1944, il habitait dans des baraquements à Decazeville comme de nombreux autres ouvriers espagnols. Ses parents, alors décédés, avaient également habitaient cette commune.

Membre des FFI, François Rubio serait mort accidentellement à Decazeville, deux semaines avant la Libération de la ville qui intervint le 28 août 1944.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom ne figure sur aucun monument commémoratif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239427, notice RUBIO François par Eric Panthou, version mise en ligne le 20 mars 2021, dernière modification le 26 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 145273, dossier victime de guerre pour François Rubio (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 527244, dossier résistant pour François Rubio (nc). — Mémoire des Hommes. — État-civil Decazeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément