PAJER Karol (ou Charles)

Par Eric Panthou

Né le 6 novembre 1919 à Klenovec (ex Tchécoslovaquie, aujourd’hui Slovaquie) ou Skopje (ex Yougoslavie, aujourd’hui Macédoine), possiblement mort au combat le 10 juin 1944 à Clavières (Cantal) ; résistant au sein des Forces françaises combattantes (FFC).

Charles Pajer est signalé comme s’étant engagé comme volontaire étranger dans l’armée française entre le 1er septembre 1939 et le 25 juin 1940, recruté à Aix-en-Provence au dépôt des régiments de marche de volontaires étrangers (DRMVE). Son lieu de naissance signalé sur le document original en ligne est Skopje (ex Yougoslavie, aujourd’hui Macédoine). Il fut ensuite membre des Forces françaises combattantes (FFC), au sein du réseau Rybacke-Rossi, réseau créé par le Tchèque Antoine Ryback alias Rossi en 1940.
Selon les recherches de Manuel Rispal, Charles Pajer serait peut-être l’un des FFI morts à Clavière (Cantal) le 10 juin 1944 et restés inconnus à la suite des combats de la Truyère.
Son dernier domicile aurait été Saint-Santin-Cantalès (Cantal), à proximité d’un important chantier de construction d’un barrage où il était peut-être ouvrier.

Son nom ne figure sur aucun monument commémoratif et il ne dispose pas d’un dossier au service historique de la Défense.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239436, notice PAJER Karol (ou Charles) par Eric Panthou, version mise en ligne le 20 mars 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 455240, dossier Charles Pajer (nc). — Manuel Rispal, Tout un Monde au Mont-Mouchet, 1940-1945, Ytrac, Editions Authrefois, 2014, 114 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément