LABART Jules.

Par Renée Dresse - Edith Pirson

Militant chrétien de la région de Virton (pr. Luxembourg, arr. Virton), syndicaliste, coopérateur, membre de la Ligue des travailleur chrétiens.

En 1924, Jules Labart devient actionnaire de la société coopérative de consommation, La Populaire de Namur (pr. et arr. Namur), dont l’action s’étend aux provinces de Namur et Luxembourg. La même année, il représente les coopérateurs de Baranzy (aujourd’hui commune de Musson, pr. Luxembourg, arr. Virton) au comité de section. Il poursuit son action au sein de l’Économie populaire de Ciney (pr. Namur, arr. Dinant) qui fusionne avec la coopérative namuroise en juin 1929, jusqu’en 1950, année durant laquelle il démissionne de son mandat pour raisons de santé.

En 1925, Jules Labart fonde à Musson, avec l’abbé Léon Fontaine*, la Ligue locale des travailleurs chrétiens, et s’affilie au syndicat chrétien aux côtés de Louis Duroy*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239451, notice LABART Jules. par Renée Dresse - Edith Pirson, version mise en ligne le 20 mars 2021, dernière modification le 20 mars 2021.

Par Renée Dresse - Edith Pirson

SOURCE : Le Gouvernail, revue des dirigeants de l’Économie populaire de Ciney, 1e trimestre 1950.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément