LOSCAUX Achille.

Par Renée Dresse

Gilly (aujourd’hui commune de Charleroi, pr. Hainaut, arr. Charleroi), 25 août 1919 – Marcinelle (aujourd’hui commune de Charleroi), 22 mai 1944. Employé des postes, militant du Syndicat chrétien des Chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique et radio (CPTTMAR), résistant.

Fils de François Loscaux (né à Gilly le 18 février 1896) et de Églé, Marie, Antoinette Botte, née à Gilly le 16 janvier 1897), Achille Loscaux a une sœur.

Domicilié à Dampremy, marié et père d’un enfant d’un et demi, Achille Loscaux est membre du Syndicat chrétien des Chemins de fer, postes, télégraphes, téléphones, marine, aéronautique et radio (CPTTMAR) secteur Postes.

Achille Loscaux, membre de l’armée secrète, est arrêté à son domicile en 1942 par la Gestapo. Conduit à Merxplas (pr. Anvers-Antwerpen, arr. Turnhout), il s’en échappe en juillet 1942 et se cache. Mais un rexiste notoire de Marcinelle, Alfred Quintin, le capture et le remet à la Gestapo.
Achille Loscaux passe devant le conseil de guerre le 6 avril 1944. Fusillé à 6 h 05 du matin le 22 mai 1944, il repose à la Serna à Jumet (aujourd’hui commune de Charleroi) - tombe 135.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239458, notice LOSCAUX Achille. par Renée Dresse, version mise en ligne le 20 mars 2021, dernière modification le 20 mars 2021.

Par Renée Dresse

SOURCES : Au travail, 17 décembre 1944, p. 1 – DIERINCK P., « Achille, Constant, François Loscaux », dans Site WEB : geneanet.org, page consultée la 28 janvier 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément