DEREGNAUCOURT Robert, Edward

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, Marie-Cécile Bouju

Né le 23 février 1902 à Anor (Nord), mort le 30 août 1944 à Damery (Marne) ; directeur commercial, maître imprimeur lithographe ; résistant de Libération Nord et des FFI.

Robert Deregnaucourt
Robert Deregnaucourt
SOURCE :
Pierre Servagnat, La Résistance et les FFI
dans l’arrondissement d’Épernay

Robert Deregnaucourt était le fils d’Alcide Deregnaucourt, verrier, et de Zélia Libre, ménagère. Il était diplômé des Hautes Etudes commerciales, réalisées aux Etats-Unis. Après son divorce de Félicie Pierrette Boccardi, il épousa Jeanne Gratienne François (dite Zita) le 25 juin 1935 à Épernay (Marne). Il était père de cinq enfants. La famille était domiciliée à Damery (Marne).
En plus de son travail en tant que directeur commercial de la S.A.M., une importante maison de champagne d’Epernay, Derégnaucourt travaillait au côté de l’oncle de son épouse, Joseph Billet, propriétaire de l’imprimerie Billet à Damery (Marne). Elle avait été fondée en 1910 et était spécialisée dans l’impression d’étiquettes de Champagne.
En 1936, Robert Derégnaucourt et Joseph Billet s’associèrent pour fonder la SARL "Lithographie J. Billet", le premier dirigeant effectivement l’entreprise - Joseph Billet décéda en 1937 dans un accident. Derégnaucourt modernisa l’entreprise, en achetant une machine offset en 1937 pour remplacer à terme la lithographie, ce qui était une première dans la région. Néanmoins, pendant la Seconde Guerre mondiale, Derégnaucourt se déclarait toujours imprimeur lithographe.
En décembre 1942, Derégnaucourt adhéra à Libération Nord et était agent de liaison. Le 1er juin 1944 il rejoignit les FFI dans le maquis d’Epernay. Il fut blessé mortellement le 28 août 1944 lors des combats de la libération
de Damery.
Il avait d’abord été supposé tué au combat ou abattu le 29 août 1944 en Seine-et-Marne dans le secteur de Fontainebleau. L’acte de décès numéro 22, dressé à l’état civil de Fontainebleau le 7 septembre 1944 sur la déclaration de la concierge du cimetière et transcrit en mairie de Damery le 17 octobre 1944, déclare  : « Le 7 septembre 1944 à 15 heures, nous avons constaté le décès paraissant remonter au 29 août 1944 de Robert Edward Deregnaucourt. Son corps a été déposé à la morgue du cimetière par une ambulance militaire américaine ».

Robert Deregnaucourt a été reconnu « Mort pour la France » et il a été homologué FFI. La Médaille de la Résistance ainsi que la Croix de Guerre lui furent attribuées par décret du 23 octobre 1945 publié au JO le lendemain.

À Damery, son nom figure sur le monument aux morts.
À Épernay, il est inscrit sur la liste des « Tués au combat » du monument aux martyrs de la Résistance.
En 2021, l’imprimerie Billet (Billet Imprimeur) était toujours en activité,
elle restait très importante sur le marché des étiquettes de Champagne. Elle a été dirigée par son neveu, Gérald Derégnaucourt à partir de 1965 puis par son arrière petit-neveu Arnold Derégnaucourt à partir de 2002.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239491, notice DEREGNAUCOURT Robert, Edward par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 21 mars 2021, dernière modification le 29 mars 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, Marie-Cécile Bouju

Robert Deregnaucourt
Robert Deregnaucourt
SOURCE :
Pierre Servagnat, La Résistance et les FFI
dans l’arrondissement d’Épernay
Sur le monument aux morts de Damery
Sur le monument aux morts de Damery
Sur le monument aux martyrs de la Résistance</br> à Épernay
Sur le monument aux martyrs de la Résistance
à Épernay
SOURCE : Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

Sources : AVCC, Caen, AC 21 P 117 588. – SHD, Vincennes GR 16 P 176643. – Pierre Servagnat, La Résistance et les Forces françaises de l’intérieur dans l’arrondissement d’Épernay. Souvenirs du capitaine Servagnat. Ceux de la Résistance (photo), Presses de l’Imprimerie de Montligeon, 1946. – État civil, Anor (acte de naissance) ; Fontainebleau (acte de décès)  ; Damery (transcription de l’acte de décès). — Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale. Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 247. - « Le spécialiste : Arnold Deregnaucourt, président du directoire de J. Billet », Caractère, n° 692, 1er décembre 2012, p. 69. - Renseignements fournis par Arnold Derégnaucourt, 2021. — État civil. — Notice modifiée en mars 2021 par Dominique Tantin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément