MONTICONE André, Félix, Robert

Par Eric Panthou

Né le 26 février 1919 à Paris (ex Seine, XIV° arr.) mort au combat le 26 novembre 1944 à Courtelevant (Territoire de Belfort) ;

Fils de Félix Mario Oreste Monticone, né le 17 juin 1876 à Turin (Italie), comptable, et Adrienne Henriette Mireux, née le 11 septembre 1894 à Paris (XIV° arr.), sténo-dactylo, André Monticone était un ancien élève du collège Chaptal à Paris (VIIII° arr.). Il fut adopté par la nation en vertu d’un jugement rendu par le tribunal de la Seine en date du 6 mai 1936.
Marié le 17 septembre 1942 à Colombes (Hauts de Seine) avec Paulette Alice Hervin, il habitait Theix, commune de Saint-Genes-Champanelle (Puy-de-Dôme) sous l’Occupation.
Il s’engagea au sein du 152e Régiment d’infanterie. Dissout en 1942 avec l’armée d’Armistice le 152ème Régiment venait juste d’être reconstitué comme unité régulière le 21 novembre 1944 par la 1ère Armée Française avec les maquisards venus des maquis d’Auvergne qui avaient repris son sigle dès 1943, renforcés en 1944 par des volontaires FFI de l’Est. Il était aspirant.
Il est mort lors des combats de l’Oberwald. Il y aurait eu 53 victimes à Courtelevant.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur la stèle commémorative de Saint-Bonnet de Troncay dans l’Allier, Son nom figure sur monument de la Résistance à Lapalisse, sur une plaque commémorative du Lycée Chaptal à Paris VIIII° arr., sur la plaque commémorative de l’église Saint-Ferdinand des Ternes à Paris XVII° arr., sur le monument commémoratif des Diables Rouges à Réchésy (Territoire de Belfort) sur la stèle commémorative 1939-1945 à Colombes (Hauts-de-Seine), sur le monument aux Morts à Courtelevant.
Son corps reposerait au carré militaire du 152 R.I. à Réchésy et au carré militaire de Colombes (92) probablement un corps restitué.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239526, notice MONTICONE André, Félix, Robert par Eric Panthou, version mise en ligne le 21 mars 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — AVCC Caen, AC 21 P 97627, dossier victime de guerre pour André Monticone (nc). — SHD Vincennes, dossier résistant pour André Monticone (nc). — Mémorialgenweb. — Généranet. — 90028 - Courtelevant - Morts aux guerres

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément