LEGRAND Marcel, François alias Jacques dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 23 septembre 1907 à Paris (ex Seine, V° arr.), mort des suites de ses blessures le 2 décembre 1944 à Bouxwiller (Haut-Rhin) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils d’Émile et d’Augustine, Victorine Legras, Marcel Legrand épousa en première noce Louise Alice Siccardi puis Odette Marie Louise Citti. était domicilié en dernier lieu Avenue de Bellevue à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Il était marié.
Lieutenant au Poste de Commandement de la 7ème Compagnie du Mont-Mouchet, il s’engagea après la Libération de l’Auvergne dans l’Armée de Libération au sein du 1er Bataillon (SP50032 indique son acte de décès).
Il est mort des suites de ses blessures à la 4ème Compagnie du 25ème Bataillon Médical, 2ème section, à Lupach, commune de Bouxwiller.

Reconnu Mort pour la France il a été inhumé à la Nécropole nationale de Altkirch. Son nom figure aussi sur le Monument d’Anterrieux (Cantal).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239528, notice LEGRAND Marcel, François alias Jacques dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 21 mars 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

Source : AVCC Caen, AC 21 P 73621, dossier Marcel Legrand (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 356635, dossier résistant Marcel Legrand (nc). — Mémoire des Hommes. — Mémorialgenweb. — État-civil Bouxwiller.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément