PELLEREAU Jacques, Jean, Marie, Charles alias Arthur dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 14 août 1919 à Périgueux (Dordogne), mort au combat le 15 juin 1944 à Cheylard-l’Evêque (Lozère) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

La maison forestière de Mercoire abritait la Résistance. Une attaque fut menée le 15 juin 1944 par un groupe de maquisards sur le chemin de grande circulation entre Cheylard-l’Évêque et Chazeaux. Émile Machabert, compagnie « Barra », et Jacques Pellereau, lieutenant, membres du Maquis de Haute Lozère furent tués à cette occasion par les Allemands au niveau de la maison forestière.

Une stèle rappelle aux passants et aux randonneurs leur sacrifice.

Il fut reconnu Mort pour la France, a reçu la Croix de Guerre avec palmes, a été nommé Chevalier de la légion d’honneur avec palmes (décret du 7/11/1951), Médaille de la Résistance (décret du 22/4/1966).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239584, notice PELLEREAU Jacques, Jean, Marie, Charles alias Arthur dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 24 mars 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 128930, dossier Jacques Pellereau (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 463923 dossier Jacques Pellereau (nc). — Midi Libre, édition Lozère, 11 juin 2014. — Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément