GARANCE Louis, Jean alias Zizi dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 27 juillet 1925 à Montluçon (Allier), mort le 12 septembre 1944 à Vallières -aujourd’hui Vallière (Creuse) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils d’Émile, né le 2 août 1883 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), libraire, et de Louise Joséphine Limouzi, née le 24 décembre 1891 à Saint-Étienne (Loire), sans profession, domiciliés à Montluçon, Louis Garance fut élève du lycée de Montluçon (Allier). Il rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore. Il était alors célibataire et habitait Montluçon.

Il aurait été tué au combat selon Mémoire des Hommes. Les derniers combats dans la Creuse ont lieu le 25 août 1944, il s’agirait donc d’un décès consécutifs à des blessures survenues dans des circonstances à déterminer.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur le Mémorial de la Résistance creusoise de Guéret.
Son acte de naissance confirme son décès à Vallières le 12 septembre 1944 mais ne fait pas mention du titre de Mort pour la France.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239586, notice GARANCE Louis, Jean alias Zizi dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 24 mars 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 191064, dossier victime de guerre pour Louis Garance (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 242112, dossier résistant pour Louis Garance (nc). — Cent Ans D’enseignement Technique : 1840-1955, Montluçon, Médiathèque Municipale, 2017. — Mémoire des Hommes. — Mémorialgenweb. — État-civil Montluçon et Vallière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément