DELORME Auguste

Par Eric Panthou

Né le 11 mai 1896 à Frontenas (Rhône), exécuté sommairement par les Allemands le 1er septembre 1944 à Brignais (Rhône) ; jardinier ; résistant ; agent de liaison des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils d’Alexandre, 28 ans, cultivateur, et de Marguerite Perrussel, 22 ans, ménagère, Auguste Delorme fut incorporé en 1915 dans les Zouaves et fait prisonnier en août 1918 et fait prisonnier en Allemagne jusqu’en novembre. Après son rapatriement, il fut affecté en mars 1919 au chemin de fer PLM. Il fut démobilisé en mars 1920.
Il épousa Eugénie Vouillon en 1921 et s’installa au Bois-d’Oingt, où naquit leur fille unique Eugénie en 1927. Il devint jardinier.

Il fut rappelé en 1940 par l’armée puis affecté spécial au titre des services agricoles du Rhône. Sa femme décéda en 1939 et en 1943 Auguste rejoignit le 1er Maquis Francs-Tireurs et Partisans Français de la Vallée d’Azergues où il était agent de liaison. Après le débarquement allié en Provence le 15 août 1944, les troupes allemandes se replient vers le nord, harcelées par les troupes alliées et les maquis dont celui de l’Azergues. Il fut arrêté et fusillé par les Allemands dans le parc de la Villa de la Giraudière à Brignais le 1er septembre 1944 vers midi et enterré au fond du jardin. C’est grâce aux recherches de Guy Claudey qu’on connaît mieux son parcours de résistant. Quelques jours plus tard, 19 soldats allemands arrêtés furent fusillés par les FFI à Brignais.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur le Monument aux Morts et une plaque dans l’église de Val-d’Oingt.
L’ancienne place de la Chapelle à Brignais est devenue la place Auguste Delorme depuis mars 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239595, notice DELORME Auguste par Eric Panthou, version mise en ligne le 25 mars 2021, dernière modification le 26 mars 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Mémorialgenweb. — Généanet. — Ach. dép. du Rhône, Registre matricule n° matricules 1001-1387-Lyon Nord — "Brignais libéré", Brignais mag, 2014, n°107. — "Le Bois-d’Oingt Il y a 70 ans, Auguste Delorme était fusillé par les allemands à Brignais", Le Progrès, 1er septembre 2014. — État-civil Brignais.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément