THOMAS Raymond, Jean

Par Eric Panthou

Né le 14 février 1936 à Brignais (Rhône), mort le 31 août 1944 à Brignais ; victime civile.

Fils de Joseph André et de Jeanne Merle, domiciliés rue Nationale à Brignais, Raymond Thomas fut tué le 31 août 1944 lors des combats opposant ce jour les troupes allemandes remontant la vallée du Rhône et la Résistance. Il a été tué par un éclat d’obus, près de son frère jumeau, André, lui-même blessé quartier de la Côté à Brignais.

La commune fut libérée le 3 septembre. Une femme, Jeanne Vidon fut également victime de ces combats, tuée le lendemain.

Raymond Thomas a été reconnu Mort pour la France. Il avait 8 ans.

Son nom figure sur le monument aux Morts de Brignais.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239598, notice THOMAS Raymond, Jean par Eric Panthou, version mise en ligne le 25 mars 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : "73 ans après, la commune se souvient", Le Progrès, 5 septembre 2017. — Généanet. — Mémorialgenweb. — État-civil Brignais.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément