LONGOBARDI Luigi

Par Eric Panthou

Né le 5 janvier 1917 à Semare di Stalia (Italie), mort au combat le 31 octobre 1944 à Roide (Doubs) ; profession inconnue ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur.

Vraisemblablement originaire de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), Luigi -ou Louis- Longobardi rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore. Il a sans doute travaillé sur le chantier du barrage de l’Aigle dans le Cantal et intégra ensuite la 12 e brigade d’Auvergne.

Il est mort au combat à Roide (Doubs).

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur la stèle du col de Néronne (Cantal) rappelant qu’à cet emplacement, dès 1943 les Groupes de Résistance issus du Barrage de l’Aigle ont préparé les bases de leur futur Maquis. Au printemps 1944 les volontaires du bataillon DIDIER (O.R.A.) du groupe AYME (N.N.P.G.D.) ont occupé les burons de Néronne et du Puy Violent. Ce bâtiment abritait le P.C. Ils ont participé à la libération du Cantal, de la Côte d’Or, de la Saône et Loire et certains sont arrivés jusqu’à Berlin où ils ont participé au défilé de la Victoire.

Son nom figure aussi sur le Monument aux Morts de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239610, notice LONGOBARDI Luigi par Eric Panthou, version mise en ligne le 26 mars 2021, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 75078, dossier victime de guerre pour Luigi Longobardi (nc). — Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément