PESTRE Jean

Par Eric Panthou

Né le 20 juin 1926 à Vollore-Ville (Puy-de-Dôme), mort au combat le 5 juillet 1944 à Accons (Ardèche) ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Régis, né le 29 juin 1895 au Puy (Loire), cultivateur, et de Marie Rose Liotard, née à Saint-Germain-Laprade (Loire), le 10 octobre 1894, sans profession, Jean Pestre habitait 3 rue Chèvrerie au Puy. Il était célibataire. On ignore sa profession.

Il rejoignit la Résistance en intégrant la 7102ème Compagnie des FTP de l’Ardèche à partir du 6 juin 1944. Soldat de 2ème classe, il a été tué à l’ennemi le 5 juillet 1944 à Dornas (Ardèche) au cours des combats du Cheylard des 5 et 6 juillet 1944. Bartolomé Cabre, Haïm Léon, Marc Marcesse, André Robert et Mamert Roux ont été tués à Dornas ce 5 juillet.
Le dossier de demande de la carte de CVR pour Jean Pestre indique deux lieux de décès pour lui : Dornas et Le Cheylard tandis que son acte de naissance indique décès à Accons, commune de Le Cheylard.

Il a été reconnu Mort pour la France. En 1952 il a reçu à titre posthume la carte de Combattant volontaire de la Résistance (CVR). Il a été cité à l’ordre de l’Armée, recevant à ce titre la Croix de guerre avec palme.

Son nom figure sur une plaque des morts de la Ville du Puy, aujourd’hui Le Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239614, notice PESTRE Jean par Eric Panthou, version mise en ligne le 26 mars 2021, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 470703, dossier résistant pour Jean Pestre (nc). — Arch. dép. de la Haute-Loire, dossier ONAC demande de la carte de Combattant volontaire de la Résistance pour Jean Pestre. — Mémorialgenweb. — État-civil Vollore-Ville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément