MATHURIN Roger

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 21 juillet 1925 à Marseille (Bouches-du-Rhône), blessé au cours d’une action résistante le 23 août 1944 à Marseille puis mort à l’hôpital le même jour des suites de ses blessures ; cheminot ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Roger Mathurin était célibataire et domicilié avec sa famille dans le quartier populaire de la La Capelette, au n° 148 du groupe HBM Pierre Renard. En 1944, il était apprenti menuisier ferblantier aux ateliers de Marseille-Prado.
Il entra dans la Résistance en s’engageant dans les milices patriotiques sous la bannière FFI ainsi que plusieurs camarades de son quartier et participa à la grève insurrectionnelle lancée par la CGT le 19 août 1944. Lors d’un affrontement avec un détachement allemand sur la route nationale de Saint-Loup, il fut grièvement blessé le 23 août 1944 et mourut à l’hôpital de Marseille le jour même.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux agents de la SNCF square Narvik en gare de
Marseille Saint-Charles (Bouches-du-Rhône) et la plaque commémorative du groupe HBM à "leurs camarades et amis tombés lors de la libération pour que vive la France". Il est également attribué à la traverse du Cheval-Martin (Ve et Xe arr., à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239619, notice MATHURIN Roger par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 mars 2021, dernière modification le 26 mars 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossiers SHD GR 16 P 403883 et AC 21 P 87811 (non consultés).— Notice sans auteur dans le Mémorial 1940-1945 des Cheminots victimes de la répression, sous la direction de Thomas Fontaine, Perrin/SNCF, Paris, 2017, page 1568.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément