KEMP Yves, Eugènes

Par Eric Panthou

Né le 8 juillet 1920 à Cogners (Sarthe), mort le 19 juin 1944 sur la route du Pas de Peyrol vers Mandailles-Saint-Julien (Cantal) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Gaston, Modeste, Louis, 26 ans, maçon, et d’Yvonne Marie Grimaud, 26 ans, sans profession, domiciliés à La Forge, commune de Cogners, Yves Kemp rejoignit la Résistance. FFI membre du Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés (MNPGD), il était certainement présent lors des combats du Mont-Mouchet débutés à partir du 10 juin 1944 poursuivis ensuite par ceux du Réduit de la Truyère. C’est sans doute après l’évacuation de celui-ci qu’il fut tué sur la route du Pas de Peyrol le 19 juin 1944, "aux environs de Mandailles" (Cantal) est-il indiqué sur son acte de naissance. Il est considéré sur le site Mémorialgenweb comme disparu dans le Cantal, sans autre précision.
Dans une enquête pour crime de guerre, un inconnu est signalé tué le 19 ou 20 juin à Mandailles. C’est peut-être lui. Des combats ont eu lieu ce jour-là dans le secteur. Raymond Buffard est mort juste à coté au Falgoux (Cantal).
Pendant un moment, on a pensé qu’Yves Kemp était l’inconnu tué à Ussel (Cantal), le 11 août 1944.
Aucun acte de décès à ce nom figure dans le registre d’état-civil de Mandailles

Son nom figure sur le monument aux Morts de Cogners.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239640, notice KEMP Yves, Eugènes par Eric Panthou, version mise en ligne le 27 mars 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 54 : crimes de guerre Vallée de Mandailles. — SHD Vincennes, GR 16 P 317965, dossier résistant Yves Kemp (nc). — Jean Favier, Lieux de mémoire et monuments du souvenir. Cantal, 1940-1944, Aurillac, Association des Maquis et Cadets de la Résistance du Cantal, 2007. — Mémorialgenweb. — État-civil Cogners.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément