MIRMAND Joseph Victorien, Adrien François alias Jo dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 29 août 1899 à Le Monastier-sur-Gazeille (Haute-Loire), mort le 25 mars 1944 à Mauthausen (Autriche) ; tôlier à la SNCF ; résistant au sein des Forces françaises combattantes.

Fils de Régis et de Virginie Giraud, ménagère, Joseph Mirmand épousa Marie Treille, couturière. Il habita successivement à Moulins (Allier) dans les années 1920, à Espaly-Saint-Marcel (Haute-Loire) dans les années 1930 puis à Chadrac (Haute-Loire), hameau de la Renaissance.
Anciennement employé SNCF, sous l’Occupation, il était entrepreneur, tôlier, Boulevard de la République au Puy-en-Velay.
Il rejoignit la Résistance comme chargé de mission au sein des Forces françaises combattantes, réseau Marceau. Il a participé à la réception d’un parachutage le 25 février 1942.
Il accueillit dans son atelier son beau-frère François Treille. Le 10 février 1943 la police allemande y opèra une perquisition et, selon « les renseignements fournis à M. le Préfet de la Haute-Loire par les autorités françaises qualifiées, les policiers allemands auraient découvert dans l’atelier de tôlerie Mirmand, une caisse d’armes qu’ils auraient saisie ». La police allemande arrêta Joseph Mirmand, ses deux associés, Louis Monteillet et André Giroud, son beau-frère François Treille ainsi que d’autres personnes qui, elles, seront relâchées.
Joseph Mirmand a été interné successivement à Vichy, Moulins Clermont-Ferrand avant d’être transféré à Compiègne puis déporté le 5 janvier 1944 Gare de l’Est à destination de Neue Bremm (Allemagne) puis Sarrebruck puis Mauthausen (Autriche) sous le matricule N° 53097. Il est mort à Mauthausen (JO N°15 du 18 janvier 1996) des suites de ses mauvais traitements.

Il a été homologué Forces françaises combattantes (FFC), Déporté-interné de la résistance (DIR).
Il a été reconnu Mort pour la France, cité à l’ordre de la Division.

Son nom figure sur le monument aux Morts et une plaque commémorative à Chadrac
Une rue porte son nom dans cette commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239649, notice MIRMAND Joseph Victorien, Adrien François alias Jo dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 28 mars 2021, dernière modification le 28 mars 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 421292, dossier résistant Joseph Mirmand (nc). — Arch. dép. de la Haute-Loire, dossier demande attribution carte de volontaire de la Résistance (CVR). — Biographie de TREILLE François Auguste. Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l’Allier. — Mémorialgenweb.

Version imprimable Signaler un complément