GUILLAUMOND Louis, Marie, Eugène alias Gustave dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 14 mai 1919 à Sainte-Sigolène (Haute-Loire), mort en action le 31 août 1944 à Mornant (Rhône) ; commerçant ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI), Armée secrète (AS).

Fils de Jean Marie, 37 ans, passementier et de Joséphine Julie Descours, 33 ans, passementière, Louis Guillaumond eut trois soeurs et sa famille habitait à Sainte-Sigolène. Il fit ses études au collège d’Yssingeaux et fut mobilisé en 1939 dans la défense contre avions. Il était commerçant, travaillant avec ses parents eux-mêmes commerçants.
Il rejoignit la Résistance et l’Armée Secrète (AS) en 1943 avec son ami Jean Fayard dont il devint l’adjoint. Avec une cinquantaine de compagnons de Sainte-Sigolène ou des environs, il fut intégré au groupe Bir-Hakeim, lorsque ils reçurent l’ordre, le 14 juin 1944, de s’installer près de Saint Romain Lachalm. Ce groupe avait depuis plusieurs années une activité clandestine très active dans le secteur de Firminy : sabotages, réceptions de parachutages. Le groupe Bir-Hakeim était sous la responsabilité du Commandant Marey.
A la fin du mois, les Allemands remontèrent en déroute, la vallée du Rhône. Un détachement arriva au Pont-Rompu à Mornant. Le mercredi 30 août, des combats ont lieu. Un groupe de résistants de la compagnie Cassino a lancé l’attaque. Le soir, la situation resta incertaine. Le groupe Bir-Hakeim arriva près de Chassagny. Au matin, il reçut l’ordre de se replier sur Mornant. Comme agent de liaison, il prit sa moto et il fut tué au Pont rompu à Mornant (Rhône) par des soldats allemandes embusqués.

Il a reçu la médaille de la Résistance et a été reconnu Mort pour la France. Le 1er décembre 1951 il a reçu à titre posthume la carte de combattant volontaire de la Résistance (CVR). Il a été homologué FFI du 19 juin au 1er septembre 1944.

Son nom figure sur le Monument aux Morts de Sainte-Sigolène et sur la stèle de l’Armée secrète au Pont Rompu.
Une rue porte son nom à Mornant depuis 1998.
Sur son acte de décès il est présenté comme cultivateur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239677, notice GUILLAUMOND Louis, Marie, Eugène alias Gustave dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 29 mars 2021, dernière modification le 17 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 278230, dossier résistant de Louis Guillaumond (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 198136, dossier victime de guerre pour Louis Guillaumond (nc). — Yves Delorme, Hommage à Louis Guillaumond. Momant le 8 mai 1998. — Mémorialgenweb. — Liste des dossiers de demande de la Carte de CVR (ONAC de la Haute-Loire). — État-civil Sainte-Sigolène et Mornant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément