Explorer le maitron

DÉCAMP Jean

Né le 9 mai 1914 à Génis (Dordogne), mort le 22 août 1944 à Limoges (Haute-Vienne) ; résistant dans les FFI.

Jean Décamp était le fils de Marie Décamp, cultivatrice, née le 2 juillet 1887 à Anlhiac (Dordogne). Il était le second d’une fratrie de trois enfants, avec Marguerite, née en 1910 et Victorine née en 1919.

Jean Décamp s’engagea dans la Résistance. Il mourut à Limoges le 22 août 1944, c’est-à-dire le lendemain de la libération du chef-lieu de la Haute-Vienne par les FFI (FTP-AS et ORA) commandés par le lieutenant-colonel Georges Guingouin. Sa fiche sur Mémoire des Hommes le déclare “mort au combat”. A-t-il succombé quelques heures ou quelques jours après avoir été blessé lors de l’investissement de la ville ou bien au cours d’une opération de sécurisation dans l’agglomération ? Seul le dépouillement de son dossier au SHD pourra nous renseigner sur les circonstances de sa mort.

Il obtint la mention Mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom ne semble inscrit sur aucun monument.

Notice provisoire.

Par Dominique Tantin

Version imprimable