BEN LARBI Youssef ou BEN AMOR El Ayari ou Youssef

Par Eric Panthou

Né vers 1920 à Ouled Saïd (Algérie), exécuté sommairement par les Allemands le 5 septembre 1944 à Moulins (Allier) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Il serait né à Mechikat Oulex Saïd qui doit sans doute être Ouled Saïd, commune de la wilaya de Timimoun en Algérie.
Soldat de 2e Classe au 4e RTT, ce soldat à l’identité mal définie, fut fait prisonnier de guerre avant d’être rapatrié pour maladie, en traitement à l’hôpital de Néris-les-Bains (Allier). Alors qu’il était en convalescence, il fut volontaire pour faire le coup de feu avec les troupes FFI lors de la Libération de Moulins (Allier).
Il ne rejoignit pas son unité le 4 septembre alors qu’il était engagé dans le quartier de La Madeleine. Son corps fut retrouvé 4 jours plus tard. Il avait été arrêté et fusillé comme otage.

Selon les mémoriaux du site de La Madeleine, il se nommerait YOUSSEF Ben Larbi et serait né en 1920, âgé de 24 ans précise la plaque au rond point. Une autre source place au 1er avril 1905 sa naissance, ce qui paraît sans doute un peu âgé. Un doute subsiste sur sa date de naissance.
Son nom apparaît à Moulins sur le monument des martyrs de La Madeleine, à Néris-les-Bains sur le monument aux morts.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239697, notice BEN LARBI Youssef ou BEN AMOR El Ayari ou Youssef par Eric Panthou, version mise en ligne le 31 mars 2021, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 171629, dossier victime de guerre pour Ben Larbi Youssef (nc). — Gilles Lévy, Guide des maquis et hauts-lieux de la Résistance d’Auvergne, Paris, presses de la Cité, 1986, p. 24. — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 85 : crimes de guerre à Moulins. Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément