BOBIER Marcel

Par Eric Panthou

Né le 27 juillet 1920 à Buxières-les-Mines (Allier), mort des suites de ses blessures le 16 novembre 1944 à Vaucluse (Doubs) ; ouvrier mineur ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Louis, 38 ans, ouvrier mineur et de Lucie Billiard (?), 32 ans, sans profession, Marcel Bobier se maria à Saint-Hilaire (Allier) le 30 avril 1942 avec Suzanne Petitjean, domestique agricole, née le 27 décembre 1922 à Saint-Hilaire.
Il était alors ouvrier mineur et habitait Buxières-les-Mines.
Il est mort pour la France le 16 novembre 1944 à Vaucluse (Doubs). Selon la base Mémoire des Hommes, il serait mort des suites de ses blessures. Il aurait appartenu à la demi-brigade d’Auvergne qui se constitua pour renforcer la première armée Rhin et Danube libérant le territoire puis allant en Autriche et Allemagne.

Son nom figure sur la stèle commémorative 1939-1945 à Buxières-les-Mines.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239698, notice BOBIER Marcel par Eric Panthou, version mise en ligne le 31 mars 2021, dernière modification le 29 novembre 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 25052, dossier victime de guerre pour Marcel Bobier (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 65893, dossier résistant pour Marcel Bobier (nc). — Mémorialgenweb. — État civil Buxière-les-Mines et Saint-Hilaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément