BLANPIED Léon

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 avril 1898 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), massacré le 19 septembre 1944 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; cheminot ; victime civile.

Léon Blanpied était un ancien combattant de la Première Guerre mondiale qu’il fit au 54e régiment d’infanterie. Il fut décoré de la Croix de guerre. Il entra à la Compagnie de chemin de fer de l’Est en 1920 comme homme d’équipe à l’essai. Il se maria en 1926 avec France Simon, dont il eut un enfant, né en 1929. Il gravit les échelons dans l’entreprise et lorsque la guerre débuta, il était inspecteur de 1re classe au service de l’exploitation, Division du Mouvement, 3e subdivision, 9e section Transport Marchandises P.V., au 13 rue d’Alsace à Paris. Il était domicilié 31 Avenue Outrebon à Villemomble (Seine, Seine-Saint-Denis). Le 19 septembre 1944, au cours d’une reconnaissance du poste K de Champigneulles touché par un bombardement, il fut atteint à plusieurs reprises par des balles tirées par des soldats allemands cachés sur la rive droite de la Meurthe. Il fut conduit à l’hôpital central à Nancy, où il décéda dans la journée.
Il est inhumé au cimetière communal, à Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Il obtint la mention « Mort pour la France » apposée sur son acte de décès et son nom figure sur la plaque commémorative de la SNCF en gare et le registre des victimes civiles 1914-1918 et 1939-1945, à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239745, notice BLANPIED Léon par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 avril 2021, dernière modification le 9 janvier 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 314224 (nc).— Cheminots victimes de la répression Mémorial 1940-1945, notice sans auteur, sous la direction de Thomas Fontaine, Perrin/SNCF, Paris, 2017, page 1600.— Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément